Le double débrayage : une pratique oubliée en moto ?

Le double débrayage : une pratique oubliée en moto ?

Le double débrayage est une technique de pilotage souvent associée aux voitures de course et aux véhicules anciens. Mais qu’en est-il lorsqu’on parle de motos ? Cette technique trouve-t-elle sa place sur les deux-roues, et quels avantages offre-t-elle ?

Qu’est-ce que le double débrayage ?

Le double débrayage est une technique utilisée pour faire correspondre la vitesse du moteur à celle de la transmission lors du changement de rapports, dans le but d’assurer une transition plus douce et de préserver la mécanique. Lire aussi : Les Motos les Plus Sexy : Un Mélange de Style, de Performance et de Passion. Elle se déroule en trois étapes principales : débrayer et passer au point mort, relâcher l’embrayage et accélérer légèrement pour faire monter le régime moteur, puis débrayer de nouveau pour engager le rapport souhaité.

Pourquoi la moto est dangereuse ?
Sur le même sujet :
La vitesse, facteur important des accidents de moto Si 262 motos se…

Héritage automobile

Dans l’univers des automobiles, surtout dans le contexte des véhicules anciens et des voitures de course, le double débrayage est une compétence précieuse. Lire aussi : Comment être sûr d’avoir eu son permis ?. Il permet d’assurer des passages de rapports plus doux et peut contribuer à une meilleure longévité de la transmission, surtout dans les situations de conduite extrême.

Comment ne pas avoir d'accident en moto ?
A voir aussi :
Les cyclomoteurs et les scooters 50cc peuvent souvent emprunter les routes de…

Double débrayage et motocyclisme

Une pratique peu commune

Contrairement aux voitures, les motos modernes sont équipées de boîtes de vitesses séquentielles qui permettent des changements de rapports rapides et faciles. Sur le même sujet : Comment prendre les virages à moto ?. De ce fait, le double débrayage est souvent considéré comme inutile et obsolète dans le monde du motocyclisme moderne.

Raisons techniques

Les motos modernes bénéficient d’embrayages très efficaces et de systèmes de boîte de vitesses bien conçus qui rendent le double débrayage largement superflu. De plus, les motos sont généralement plus légères et plus maniables, ce qui réduit la nécessité de cette technique.

Cas particuliers

Toutefois, certains puristes et pilotes de motos anciennes peuvent encore recourir au double débrayage, notamment lors de la conduite de modèles anciens ou classiques dépourvus de systèmes modernes d’assistance au changement de vitesses.

Où accrocher son antivol moto : guide pratique
Lire aussi :
L’antivol de moto est un accessoire indispensable pour tous les motards. Il…

Les alternatives modernes

La technologie au service du pilotage

Des innovations telles que le shifter électronique (ou quickshifter) permettent aujourd’hui des changements de rapports quasi instantanés sans avoir à débrayer, rendant ainsi le processus encore plus fluide et rapide.

L’embrayage slipper

L’embrayage slipper, ou embrayage anti-dribble, est une autre innovation majeure qui a largement contribué à rendre le double débrayage obsolète en motocyclisme. Il permet d’éviter le blocage de la roue arrière lors des rétrogradages brusques, en assurant une correspondance adéquate entre la vitesse du moteur et celle de la roue.

Le double débrayage, bien qu’intéressant d’un point de vue historique et technique, semble avoir perdu sa place dans le monde du motocyclisme moderne, au profit de technologies plus récentes et efficaces. Les pilotes de motos modernes bénéficient aujourd’hui de systèmes qui permettent des changements de rapports rapides et précis, assurant ainsi une expérience de conduite optimale et la préservation de la mécanique.

En résumé :

  • Le double débrayage est une technique visant à harmoniser la vitesse du moteur et celle de la transmission lors des changements de rapports, principalement utilisée dans l’automobile et les véhicules anciens.
  • Sur les motos modernes, le double débrayage est souvent jugé obsolète en raison des boîtes de vitesses séquentielles efficaces et des systèmes d’assistance au changement de vitesses.
  • Certains puristes et pilotes de motos anciennes peuvent encore pratiquer le double débrayage, notamment sur des modèles dépourvus de systèmes modernes d’assistance.
  • Les innovations comme le quickshifter et l’embrayage slipper facilitent les changements de rapports rapides et sécurisés sur les motos, rendant le double débrayage inutile.
  • Les technologies modernes ont ainsi remplacé le besoin de double débrayage en motocyclisme, offrant une conduite plus fluide et une meilleure préservation de la mécanique.

Pierre Ponardier

Passionné de moto, Pigiste/Blogueur, Pierre Ponardier a dirigé plusieurs régies WEB. Il anime le blog Actu-moto qui retransmet les news de cet univers, il collabore régulièrement avec des revues US et UK.