Le radar sonore “Hydre” : une solution innovante contre le bruit des motards !

Le radar sonore “Hydre” : une solution innovante contre le bruit des motards !

Le bruit excessif des véhicules, en particulier des motos, est une source majeure de nuisance dans nos villes. Pour lutter contre ce fléau, l’association Bruitparif a développé un outil innovant : le radar sonore “Hydre”. Ce dispositif, soutenu par la Région Île-de-France, est conçu pour contrôler et sanctionner les véhicules émettant un bruit excessif.

Le radar sonore “Hydre” : une technologie de pointe

Le radar sonore “Hydre” est un dispositif de contrôle acoustique qui utilise une technologie brevetée pour mesurer les décibels et visualiser les traces acoustiques générées par le passage des véhicules. A voir aussi : Quand faire une révision sur une moto ?. Il se compose principalement de deux dispositifs acoustiques “Méduse”, composés chacun de quatre microphones, capables de calculer des niveaux sonores et des angles de provenance du bruit.

Le radar est également équipé d’une caméra grand angle (180°) destinée à réaliser une photo de la scène complète au moment de la potentielle infraction, ainsi que deux caméras dédiées à la lecture automatisée de plaque d’immatriculation (LAPI) par l’avant et par l’arrière du véhicule ou dans chaque sens de passage.

Comment savoir si on a réussi la circulation moto ?
Voir l’article :
Comment se placer en moto sur la route ? Sur une route…

Comment fonctionne le radar sonore “Hydre” ?

Le radar sonore “Hydre” fonctionne en croisant les informations collectées par les deux dispositifs “Méduse” pour déterminer à chaque instant le niveau sonore produit par le véhicule le plus bruyant dans la scène et sa position. Ceci pourrez vous intéresser : Comment bien polir sa moto ?. Il est ainsi possible de calculer le niveau de bruit du véhicule à une distance de référence fixée à 7,6 mètres, ce qui permet de traiter à égalité tous les véhicules quelles que soient les trajectoires qu’ils empruntent sur les voies.

Harley-Davidson tease une nouvelle moto électrique LiveWire
A voir aussi :
Quel scooter pour commencer ? C’est par exemple le cas du Peugeot…

Expérimentation en Île-de-France

Trois exemplaires du radar sonore “Hydre” seront expérimentés en Île-de-France. Lire aussi : Pourquoi il faut accorder plus d’importance à la formation en motard ?. Le premier a été installé le long de la RD46 à Saint-Lambert-des-Bois en Vallée de Chevreuse, le deuxième sera déployé le long de la RD5 à Villeneuve-le-Roi, et le troisième sera installé rue d’Avron dans le 20ème arrondissement de Paris.

Comment bien sa moto ?
A voir aussi :
Comment bien s’arrêter ? Arrêtez votre véhicule, freinez très doucement pour commencer…

Sanctions prévues

L’infraction sera sanctionnée d’une contravention de 4ème classe, comme prévu par l’article R318-3 du code de la route. Cela correspond à une amende forfaitaire de 135€, minorée à 90€ en cas de paiement dans les 15 jours.

Conclusion

Cette innovation de Bruitparif est un outil extrêmement novateur pour lutter contre les comportements inciviques d’une minorité d’automobilistes et de motards qui font vrombir leurs engins et troublent ainsi la quiétude de millions de Franciliens. Les habitants de la région sont même 87% à se déclarer favorables au renforcement des contrôles et des sanctions concernant les véhicules excessivement bruyants. Le radar sonore “Hydre” pourrait donc être une solution efficace pour réduire les nuisances sonores causées par les motos dans nos villes.

Julien Cordier